Orange

Orange épluchée
Quartiers immenses
Qu’elle avale à ma surprise vraiment
En la voyant
Avec ce sourire incomparé
Avec de la joie comme je n’en ai plus
Elle dévore et savoure
Je sais la paix de ce temps
Regarde ma fille qui mangemonde